Eleves conservateurs en visite à la DRAC, Orléans, photo d'Antionio Zuluaga, INP, 2023

Formation courte des professionnels internationaux du patrimoine

L’institut propose aux professionnels du patrimoine internationaux une formation de deux mois pour approfondir leurs connaissances en gestion et conservation du patrimoine en France et pour mieux identifier les différents acteurs du patrimoine et instances institutionnelles françaises de la culture et du patrimoine (ministère de la culture, établissements publics de la culture, de l’archéologie, des archives...).

La formation a lieu généralement en mai et juin au printemps, de fin mars à fin mai, et se déroule à Paris et à Aubervilliers, en région parisienne.

Le parcours de formation est construit en fonction du profil et du projet professionnel de chaque stagiaire au regard des possibilités offertes par le contenu de formation du département des conservateurs et du département des restaurateurs.

Remise de l'attestation de fin de formation des élèves internationaux, 2023 - Photo : INP
Les élèves conservatrices et conservateurs de la promotion Magdeleine Hours sont en visite au département des restaurateurs - Photo : INP

Les conditions requises sont les suivantes :

  • posséder un très bon niveau universitaire, comparable à celui des candidats au concours de conservateur du patrimoine en France,
  • pouvoir suivre sans difficultés des cours, des conférences ou des réunions en langue française (niveau B2 minimum à justifier)
  • justifier de ressources financières suffisantes pour le financement des frais de séjour (frais d’hébergement, de transport…).

Les dossiers de candidature doivent être complétés et adressés avant le 31 mai 2024 par courrier électronique à @email ou par courrier à l'adresse suivante : M. Charles Personnaz, Directeur - Institut national du patrimoine - 2 rue Vivienne - 75002 Paris.

La commission internationale de l’INP statuera au mois de juillet sur l'admission des candidats dans la limite des places disponibles.

Les ressortissants des Etats membres de l’Union Européenne, de la Norvège, de l’Islande, de la Suisse et du Liechtenstein, titulaires d’un niveau licence, peuvent  participer au concours de recrutement des conservateurs donnant accès après formation à l’Inp au corps d’Etat des conservateurs ou au cadre d’emploi des conservateurs territoriaux du patrimoine.

L’Institut national du patrimoine prend en charge les frais de formation (frais de scolarité, accompagnement individualisé, enseignements, etc.) et le candidat s’engage à l’assiduité et à la ponctualité.

Les élèves doivent prendre en charge le titre de transport international, les démarches administratives (visa…), le séjour en France (hébergement, nourriture, transport local), la couverture sociale (maladie, responsabilité civile et rapatriement).

Le dispositif

Depuis sa création en 2003, le dispositif Résidence culture a pour objectifs de mettre en place et de développer des projets de coopération structurants, ainsi que de favoriser la constitution de réseaux d'échanges durables. Il permet aux structures françaises comme aux professionnels sélectionnés, de développer des partenariats à l'international et de renforcer des coopérations existantes. 

Le programme est conçu, financé et mis en oeuvre par le ministère de la Culture (sous-direction des affaires européennes et internationales), en lien avec les directions générales du ministère, les opérateurs et autres structures éligibles, et avec les postes diplomatiques. 

La sous-direction des affaires européennes internationales (SDAEI) fait appel à un prestataire, Alambret communication, pour la mise en oeuvre logistique du programme. Il verse à chaque stagiaire une bourse de 1500 € par mois et assure la prise en charge de la couverture sociale du stagiaire.

Publics concernés

Le programme s'adresse à des professionnels confirmés, exerçant des responsabilités dans des institutions culturelles étrangères (administrateurs de structures culturelles, responsables de services, chargés de projets culturels, responsables culturels de collectivités territoriales, responsables de l'élaboration et du pilotage des politiques culturelles), désireux de développer un projet professionnel concret avec un établissement d'accueil en France, permettant l'échange réciproque de connaissance et de savoir-faire. 

Si vous remplissez les critères requis et n'avez pas d'autre moyen de financement, vous pouvez joindre à votre dossier un CV, une lettre de demande de bourse et la photocopie de votre passeport.

Si votre candidature est retenue par la commission internationale de l'INP, elle sera soumise au ministère de la Culture pour une demande officielle de bourse. 

Attention : les stagiaires doivent arriver en France avec les moyens suffisants pour séjourner environ une semaine, les modalités de versement de la bourse pouvant parfois nécessiter un délai de traitement. 

LIRE AUSSI

Accueil Inp élèves
Chantier des collections au musée des applications de la recherche - Photo : Laurence Isnard

Les chantiers des collections 2024

07.06.2024
Formation

Cette année, douze chantiers des collections réunissant les élèves restaurateurs en fin de deuxième année et les élèves conservateurs de…

Inscription

Se préparer aux concours

Plusieurs possibilités s'offrent aux candidats aux concours de conservateurs du patrimoine ou aux concours d'admission en formation de restaurateur du...

Ressources en ligne

Trouble dans le patrimoine ?

Trouble dans le patrimoine ?

Héritages LBGTQIA+ et narrations queer : quel rôle pour les institutions patrimoniales ?

Retransmission vidéo

Voir
Accueil formation continue
Chantier des collections au musée des applications de la recherche - Photo : Laurence Isnard

Les chantiers des collections 2024

07.06.2024
Formation

Cette année, douze chantiers des collections réunissant les élèves restaurateurs en fin de deuxième année et les élèves conservateurs de…

FORMATION

Professionnalisation

La créatrice de vitraux Flavie Vincent-Petit - Photo : DR

Doctorat par le projet

Au niveau doctoral, l’Institut national du patrimoine est membre de l’EUR Humanités, Création et Patrimoine, rattachée à CY Cergy Paris

Ressources en ligne

Trouble dans le patrimoine ?

Trouble dans le patrimoine ?

Héritages LBGTQIA+ et narrations queer : quel rôle pour les institutions patrimoniales ?

Retransmission vidéo

Voir
Accueil Chercheur

La recherche

Appels à candidatures

La créatrice de vitraux Flavie Vincent-Petit - Photo : DR

Doctorat par le projet

Au niveau doctoral, l’Institut national du patrimoine est membre de l’EUR Humanités, Création et Patrimoine, rattachée à CY Cergy Paris